La vie côté soleil

Hello !

A l’annonce de ma grossesse, nous avons reçu énormément de messages de félicitations que ce soit ici, sur Instagram ou sur Facebook ( merci encore !!) et cela nous a beaucoup touché 😍

Mais nous avons aussi eu des réactions, pas méchantes, mais un peu décourageantes et ce au sein même de notre famille. J’entends par la que les félicitations étaient suivies de « mais vous êtes surs que c’est une bonne idée? » ou « Mais comment vous allez vous en sortir? ». ces réflexions partaient, je pense, d’une bonne intention, d’une réelle inquiétude à comment nous allions gérer la vie avec 3 enfants, dont des jumeaux avec handicap et peu de moyens financiers.

Mais malgré la bonne intention, ce sont des paroles qui blessent, qui vous remettent en cause en tant que parents et qui vous font presque douter d’une décision qui était pourtant murement réfléchie.

Car ce n’est pas comme ça que je vois la vie, je ne considère pas mes enfants, bien qu’ayant un trouble handicapant, comme un souci, pas plus que je considère qu’un troisième enfant soit une difficulté en plus.

Pour moi c’est une chance que d’élever une fratrie, et je pense qu’il n’y a jamais de bons moments pour agrandir sa famille, qu’en définitive, ce n’est jamais « raisonnable ».

Mais peut cela vient du fait que je suis, je pense, foncièrement optimiste.

Je vous explique.

00A44F28-0906-4166-9D7D-2FA3F5866CC6.full

Sans m’étaler, j’ai eu une enfance très heureuse mais assez difficile dans les faits. Mes parents se sont séparés très tôt, j’ai vécu un peu avec ma mère jusqu’a mes 4/5 ans avant qu’elle ne parte et que mon père obtienne ma garde exclusive.

Un jour peut être je vous parlerais du fait de devenir mère quand l’on en a pas eu.

Bref, mon père (ce héros ☺️) m’a élevé seul, du mieux qu’il pouvait, avec les moyens limités que peut avoir un parent isolé. Mais ce qui m’a marqué pendant mon enfance ce n’est pas le manque d’argent, les marches à pieds dans Paris parce qu’on avait plus de sous pour prendre le métro (ou alors on sautait la barrière mais chut!). Ce n’est pas le fait que je ne suis jamais partie en vacances avec mon papa, parce que lui travaillait nuit et jour pour que je ne manque de rien.

Non ce que je retiens c’est les jeudis où je « séchais » l’école parce que ça correspondait au seul jour de congé de mon père, c’est les soirs chez Chartier tous les deux à la « table des célibataires », c’est l’écouter me parler de musique pendant des heures ou encore comment il a toujours fait de moi sa priorité.

Mais surtout une chose importante que mon père m’a transmis c’est l’optimisme, c’est qu’on s’en est toujours sorti et qu’on s’en sortira toujours, que l’argent c’est cool mais que le plus important c’est d’être là les uns pour les autres.

Et mon père c’est aussi des petites phrases, répétées comme des mantra, qui nous aident à avancer dans la bonne humeur. C’est le « Never Surrender » (que j’ai tatoué dans le dos d’ailleurs) quand on a envie de baisser les bras, et c’est surtout le « voir la vie côté soleil » quand tout est gris et qu’on a du mal à apercevoir un coin de ciel bleu.

J’ai la chance d’avoir un parent, qui sans pouvoir m’offrir de soutien financier, m’a offert le plus important : un soutien moral à tout épreuve, des encouragements à chaque étape de ma vie et une confiance qui me porte encore.

Mon père m’a donné confiance en moi, je n’en manque pas, je n’ai pas non plus un ego démesuré hein, mais j’ai confiance en mes capacités d’y arriver et en mes choix.

Et pour ça je le remercie et je continuerai de voir la vie « côté soleil » ☀️

d6741400-d190-43eb-80f5-8b5af28415b4

 

A bientôt !

 

Mona

 

 

3 réflexions sur “La vie côté soleil

  1. Bonjour mona,
    Je trouve cet article très touchant. Quel chance à ton papa d’avoir une fille aussi reconnaissante ! Cet article m’a vraiment émue, moi aussi je viens d’une famille modeste et c’était l’amour avant tout. Encore toutes mes félicitations pour ce 3ème joli bébé. Que du bonheur à toi et toute ta tribu. ❤️

    J'aime

  2. Très beau texte et quelle chance d’avoir eu ce super papa héros !
    La sagesse qu’il a eu à ton égard est très touchante et a fait de ton ce que tu es aujourd’hui et la super maman que tu t’apprête à devenir pour la 3e fois !
    Plein de bisouuu

    J'aime

  3. Pingback: Le 3eme enfant | Mona and Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s