Le Bilan au CAMSP

 

img_1734

IL y a 3 mois je vous racontais notre rencontre avec l’orthophoniste et les résultats de son bilan . Depuis Liviu et Sandro la voit entre une et deux fois par semaine et font déjà des progrès, je vous raconterai ça!

Mais nos rendez vous ne s’étaient pas arrêtés là pour autant et mi novembre nous avons passé la journée au CAMSP pour une journée de bilan avec une équipe pluridisciplinaire.

Mais le CAMSP kézaco ? Le Centre d’Action Médico-Social Précoce est un centre qui reçoit des enfants, de la naissance à 6 ans, présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées. Certains CAMSP assurent le suivi spécifique annuel des anciens prématurés.

En gros les CAMSP ne sont pas spécialisés dans un trouble en particulier mais dans une tranche d’âge spécifique : les tout petits de 0 à 6 ans.

Les CAMSP sont complètement gratuits, financés soit par le conseil général soit par des associations, c’est pourquoi les délais sont assez longs.

Pour vous donner une idée, j’ai appelé le CAMSP en septembre et j’ai obtenu un rendez vous mi-novembre, soit un peu plus de 2 mois d’attente. Ce qui n’est pas très long comparé à d’autres régions de France beaucoup plus habitées ou les délais peuvent approcher des 6 mois.

Encore une fois je pense que la prise en charge précoce est très importante, et en prenant en compte les délais très long dans l’hexagone, je ne regrette pas d’avoir pris les devants cet été.

Mais bref je m’égare, revenons à cette journée de bilan.

Le CAMSP de Haute-Corse se situant à Bastia (environ 2h de chez nous), ils nous ont proposé de faire le bilan sur une seule journée, histoire de ne pas nous faire faire d’aller retours, mais ce n’est pas le cas partout.

Nous avons donc été séparés (un parent avec un enfant) pour enchainer les rendez vous avec l’équipe.

Pour commencer Liviu et moi même avons rencontré la psychomotricienne qui l’a évalué a l’aide de jeux, outils, ballons… afin d’avoir une idée de son développement dans différents domaines: motricité fine, concentration, orientation dans l’espace… etc

Au même moment François était avec l’orthophoniste avec Sandro.

Ensuite nous sommes allé voir l’orthophoniste du centre avec Liviu, ce qui était plutôt rapide car nous étions venus avec le bilan établi par notre orthophoniste libérale.

Pendant ce temps François était avec Sandro chez la psychologue, qui n’a bien sur pas pu « parler » avec le Grum mais qui l’a observé tout en discutant avec François de leur antécédents, de ce qu’il savait faire / pas faire…

Nous avons terminé cette matinée de rendez vous avec la psychologue pour Liviu et la psychomotricienne pour Sandro.

L’enchainement des rendez vous était très éprouvant pour les Grums qui étaient fatigués et un peu malades, Liviu hurlait tellement chez la psy que nous avons du revenir la semaine d’après pour la voir d’ailleurs !

Bon au moins les différents intervenants ont pu les voir au naturel, dans leurs bons comme dans leurs mauvais moments haha.

Après une pause déjeuner bien méritée nous sommes revenus pour le dernier rendez-vous avec la directrice du centre qui est pédiatre. Autant dire qu’avec un réveil à 6h, des rendez vous toute la matinée et pas de sieste, les Grums étaient à point ! Mais on s’en est sorti quand même 😉

Même si cette journée était extrêmement fatigante pour nous 4, nous avons apprécié de tout faire en une fois (ou presque) et de l’écoute que nous avons reçue.

Face au scepticisme ambiant quand j’évoquais les troubles possibles des Grums cet été, ça nous a soulagé d’être écoutés et compris.

Rien que dans la salle d’attente où il y avait plusieurs petits garçons d’âges et de troubles différents, pour une fois nos enfants n’étaient pas les plus bruyants, avec les comportements les plus « inhabituels », et surtout on ne sentait aucun jugement de la part des autres parents ce qui, croyez moi, est loin d’être le cas dans notre vie de tout les jours!

Comme dit plus haut, nous sommes donc revenus la semaine d’après pour terminer l’entretien avec la psychologue avant que les différents intervenants se réunissent pour mettre leurs observations en commun.

A partir de ce moment la, nous avons attendu 2 semaines avant d’avoir un rendez vous avec un des intervenants qui nous  a résumé la journée de bilan et les différentes observations des uns et des autres, sans toute fois nous présenter un diagnostic ou une interprétation des observations. Observations qui étaient : Retard important du langage et de la communication, troubles comportementaux associés et troubles alimentaires du à une hypersensibilité et à un réflexe nauséeux fort.

Bref rien de neuf sous le soleil mais au moins les choses avançaient un peu.

et après ? Après ce bilan nous pouvions mettre en place un projet thérapeutique pour les Grums à savoir : les séances d’orthophoniste, un contact avec le CMP (Centre Médico-Psychologique) plus proche de chez nous pour les intégrer dans un groupe d’activité plusieurs fois par semaine (à l’heure actuelle nous sommes encore sur la liste d’attente, ils sont surbookés), un bilan neuro-génétique (IRM et ADN) à faire et surtout un dossier à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) (Apprends les acronymes avec Mona haha) pour la reconnaissance du handicap et une aide financière.

Cette semaine, en janvier donc, soit presque 2 mois après notre journée de bilan nous avons rencontré la pédopsychiatre du centre qui souhaitait nous voir après avoir vu le compte-rendu. Elle nous a confirmé ce qu’on pensait depuis cet été déjà, mais sans poser de diagnostic définitif au vu de leur jeune âge.

Mais je vous en parlerais plus longuement bientôt et vous pourrez découvrir un nouvel acronyme si c’est pas génial 😉

 

Je m’excuse pour cet article certainement un peu brouillon, mais dur dur d’écrire correctement avec les Grums sur le dos (littéralement sur le dos haha, ils sont debout derrière moi sur la chaise à l’heure où je vous parle !

4 réflexions sur “Le Bilan au CAMSP

  1. Coucou, je te suis sur Insta depuis un certain moment mais j’avoue que je n’étais pas allée voir tes articles, j’ai tout rattraper ce soir.
    Je me demandais si entre eux ils arrivaient à se comprendre, s’entre aider, jouer ensemble ? J’espère que tes recherches et demandes auprès des organismes porteront leurs fruits !
    Beaucoup de courage ! ❤

    J'aime

  2. Pingback: Les progrès des Grums | Mona and Cie

  3. Pingback: Semaine chargée et Playlist #1 | Mona and Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s