La Grossesse Gémellaire – le 1er Trimestre 

à 8sa et 12sa

Fatigue, nausées et grosse surprise

Le premier trimestre de grossesse a été pour moi (pour nous !) fort en émotion.

Il faut savoir qu’à l’époque je travaillais dans le restaurant d’un hôtel 5* en tant que maître d’hôtel et que nous étions en pleine saison. Les mois de juillet et août ont été assez stressants pour moi, entre mon travail 6/7 jours, des responsabilités importantes et le décès de mon grand père adoré. Bien que j’ai arrêté la pilule quelques mois plus tôt, je ne pensais pas tomber enceinte de suite car j’avais perdu beaucoup de poids et je n’étais pas franchement zen. 

Mais voila qu’aux premiers jours du mois septembre, 2 ou 3 jours de retard (ce qui ne veut rien dire dans le sens où mes cycles oscillent entre 30 et 45 jours) me poussent à faire un test de grossesse et « Surpraïze » !!

« Enceinte de 3 semaines et plus », ça me paraît beaucoup mais oui ok si tu veux. Après annonce à l’homme abasourdi, prise de sang positive et rendez vous pris chez ma gynécologue pour le début du mois suivant.

J’ai passé le mois de septembre à serrer les dents, hyper fatiguée par cette grossesse qui commence (et un peu par mes 60h de travail hebdomadaire), des nausées en plein service et une humeur entre l’hystérie et le désespoir !

Octobre donc, rendez vous, écho rapide pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un œuf clair ou d’une grossesse extra utérine. Je repars avec un arrêt de travail de 3 semaines jusqu’à mon licenciement économique (prévu et avouons le, qui m’arrangeait bien). Je n’ai pas retravaillé depuis 😉

Le mois d’octobre se passe bien, plus reposée et détendue je commence enfin à réaliser que je me suis plus toute seule. Comme j’étais très mince (à l’époque!) je vois mon corps changer peu à peu tandis que nous gardons toujours le secret, en attendant le cap fatidique des 12sa. N’y tenant plus j’en ai heureusement parlé à ma grande sœur (elle même deux fois maman), qui n’a d’ailleurs pas hésité à me faire savoir que j’aurai pu lui dire avant (haha).

Mi novembre nous voila à 11 ou 12 sa, pour la fameuse écho de datation et notre découverte ( voir Le choc gémellaire ).

Je suis en fait enceinte de 11sa de jumeaux monozygotes, et ma grossesse jusqu’à la « simple » devient « à risque » (pour le corps médical).

C’est la fin de ce premier trimestre, ponctué par la fatigue, les nausées et l’angoisse de la fausse couche et nous accueillons avec plaisir le prochain !

2 réflexions sur “La Grossesse Gémellaire – le 1er Trimestre 

  1. Pingback: Jamais deux… | Mona and Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s